samedi 20 mai 2017

Communiqué de presse  commun du PS, PCF et d’EELV, 2ème circonscription des Yvelines :
Nous, représentants du PS, du PCF et d’EELV, avons pris nos responsabilités devant les électrices et électeurs de gauche et écologistes : nous rassembler !

Face aux projets d’Emmanuel Macron, de la droite, du FN de casse du code de travail, d’affaiblissement des services publics, face à la disparition du débat public de la question de la transition écologique, l’urgence est au rassemblement à gauche. Nous voulons un autre modèle de société  qui défende les droits des salariés, des sans-emplois, et qui remette la préservation de l’environnement au cœur de nos politiques.

En unissant nos forces, nous pouvons faire élire un grand nombre de députés qui porteront, comme nous, des propositions pour changer nos vies et aller vers plus de progrès social et écologique.

Voilà pourquoi les candidats Tanguy Ruellan (EELV) et Colette Gergen (PCF et Front de Gauche) avec le soutien du Parti Socialiste, ont décidé de se présenter ensemble lors des élections législatives des 11 et 18 juin prochains dans la deuxième circonscription des Yvelines.

mardi 9 mai 2017

La sécurité, le terrorisme et les libertés publiques

La sécurité est un droit essentiel et chaque personne a le droit au respect de son intégrité physique et morale.

Pourtant, il ne faut pas croire que cette exigence de sécurité s'oppose à celle du respect élémentaire des libertés publiques.

Plus nos forces de l'ordre seront proches et respectueuses de chacun et de chacune, plus les citoyens collaboreront avec elles.

L'introduction des avocats pendant les gardes à vue n'a pas provoqué l'effondrement de notre système pénal.

De même les récépissés après un contrôle d'identité constituent un bon moyen de faire respecter une certaine courtoisie dans les rapports entre les forces de l'ordre et les citoyens. Ils sont également un élément de preuve qui pourra servir dans un procès pénal.

Le terrorisme est un fléau que l'on mettra des années à éradiquer... Mais le meilleur moyen pour lutter contre ce déferlement de violence aveugle reste incontestablement des services de renseignement proches du terrain.

Or, pour recueillir des informations, encore faut-il que les rapports entre les forces de l'ordre et les jeunes musulmans soient apaisés...

L'efficacité en matière de sécurité ne passe donc pas nécessairement par un renforcement des mesures attentatoires aux libertés publiques,  bien au contraire!

Rester vigilant aux libertés publiques, s'attacher à une excellente collaboration entre nos forces de police, de gendarmerie et la population, voilà l'arme la plus efficace contre l'insécurité et le terrorisme!

L'économie, la libre entreprise et l'écologie

Il arrive bien souvent quand on confesse être écologiste d'être taxé d'utopiste qui ne comprend rien à l'économie.

Evidemment, force est de constater que les partisans du modèle productiviste ont abouti à un résultat formidable. Les usines tournent à plein régime et le chômage a complètement disparu dans notre pays...

Si l'on y réfléchit bien, les modèles économiques promus aujourd'hui n'ont pas tant varié depuis le 19ème siècle.

Ils sont certes producteurs de richesses et d’opulence mais également de misère et de désespoir.

L'économie défendue par les écologistes ne consiste pas en une planification étatique et une nationalisation de toutes les grandes entreprises. 

Ce n'est pas non plus l'interdiction de la propriété privée et la collectivisation des moyens de production.

Mais une vrai concurrence où les critères sont définis en fonction de l'intérêt général!

N'est-il pas normal qu'une activité qui nuit à l'environnement soit davantage taxée qu'une activité respectueuse de la nature?

N'est-il pas logique qu'une entreprise dans laquelle les salariés sont également les associés bénéficie d'exonérations fiscales?

N'est-il pas évident que le prix des biens produits au mépris des conventions internationales doit être surenchéri par rapport à celui des biens fabriqués dans le respect des droits de l'homme?

La libre entreprise et la concurrence sont bénéfiques pour l'économie à condition que les règles orientent le marché dans la bonne direction.

La fiscalité doit donc avant tout être plus lourde pour les activités nocives à l'être humain et plus légère pour les biens et les services respectueux de notre planète et de nos concitoyens.

Rien de bien révolutionnaire là dedans mais juste un bon sens que n'aurait pas renié les économistes anglais du 18ème et 19ème siècle!

Nos enfants, notre futur

Comme bien souvent, les campagnes électorales sont l'occasion de vœux pieux en matière d'éducation.

Chaque parti trouve une solution miracle pour que l'échec scolaire disparaisse tout en préservant soigneusement le système à deux vitesses où les inégalités sociales se perpétuent.

L'éducation nationale porte aujourd'hui mal son nom. L'on tente davantage d'instruire que d'éduquer.

Nos enfants ne sont pas que des machines à apprendre, il sont également des êtres en devenir...

Ce thème m'est particulièrement cher car, pour financer mes études, j'ai travaillé pendant de nombreuses années dans l'éducation. J'y ai relevé un certain nombre d'inepties qui sont pourtant faciles à corriger.

Tout d'abord, les manuels scolaires bien souvent mal conçus qui ne traitent le programme que de façon parcellaire. 

Il serait pourtant facile de concevoir un programme donnant lieu à un manuel unique pour chaque matière!

Les professeurs ne sont en rien responsable de cette gabegie qui ne profite qu'aux maisons d'édition...

Ensuite, les options ou les cours qui s'enchaînent sans considération des talents de chacun. 

Pourquoi ne pas laisser à chaque élève le soin de trouver la discipline où il se distingue? Un collégien sera très bon en sport, un autre en art, ou encore en théâtre...

 Laissons donc un peu de liberté à nos enfants pour qu'ils s'investissent dans des activités qu'ils aiment et qui leur permettent de s'épanouir.

Enfin, l'insuffisance du soutien pour les élèves en difficulté.

Il n'est pourtant pas compliqué de faire appel à des étudiants pour donner des cours de soutien ou de l'aide aux devoirs pour les élèves qui ont des difficultés dans les disciplines fondamentales.


Le problème n'est donc pas tant les éducateurs ou les élèves mais plutôt que l'on raisonne avec les enfants et les adolescents comme s'ils étaient déjà des adultes.

La pédagogie n'est pas une science magique qui permet de faire de brillants élèves, elle est au contraire un art qui permet à chacun de trouver sa place dans la société.

Certaines écoles privées l'ont compris depuis longtemps... Pourquoi ne pas donner ne pas donner cette même chance à tous les enfants de la République?


samedi 28 janvier 2017

Et le nucléaire?

Le nucléaire! S'il y a bien une différence fondamentale entre EELV (Europe Ecologie Les Verts) et les autres partis politiques, c'est sur la manière de produire de l'électricité en France.

Aujourd'hui, les centrales nucléaires représentent 77 % de la production d'électricité en France:


Sortir du nucléaire prendra du temps et il faudra plusieurs dizaines d'années pour construire des alternatives à cette façon de produire de l'électricité.

Néanmoins, nous n'avons guère le choix pour plusieurs raisons. 

D'une part, nous ne savons toujours pas gérer le problème des déchets radioactifs de cette industrie. 

D'autre part, les centrales sont vieillissantes et leur remplacement ainsi que leur démantèlement représente un coût bien supérieur à la construction d'éoliennes offshore par exemple.

Pendant des années, les physiciens et les ingénieurs nous ont expliqué que, bientôt, nous maîtriserons la fusion nucléaire qui produit beaucoup plus d'énergie et beaucoup moins de déchets.

Force est de constater que nous en sommes encore bien loin.

Aujourd'hui, on nous vend l'EPR comme la solution miracle alors qu'il s'agit en réalité d'un désastre technologique et financier qui a conduit à la faillite d'AREVA.


Sortir du nucléaire n'est donc pas un choix purement idéologique. C'est en réalité la seule décision pragmatique à long terme pour assurer notre indépendance énergétique et créer des emplois non délocalisables.

Songez au nombre d'emplois que peuvent représenter la construction d'éoliennes et l'installation de champs de panneaux solaires!

D'autres pays l'ont d'ailleurs bien compris comme le Danemark qui a approvisionné en électricité toute sa population pendant les fêtes grâce à ses éoliennes.



Alors évidemment, sortir du nucléaire nécessitera du temps et des efforts mais, après tout, Rome ne s'est pas faite en un jour!

Et les femmes dans tout ça?

Il est toujours délicat d'écrire un article sur les femmes et la parité sans tomber dans des poncifs et des clichés...

Pourtant la condition des femmes et la régression des droits des femmes dans le monde est un sujet que l'on ne peut écarter. Les mariages forcés, l'impunité des violences domestiques, le viol comme arme de guerre sont malheureusement des réalités dans de nombreux pays.

En France, le combat continue toujours. Quelqu'un disait que l'on mesure le degré de civilisation d'un pays à la manière dont sont traités les plus faibles. Pour reprendre cette expression, je dirais que l'on mesure le degré d'évolution d'une société à la manière dont sont traitées les femmes.

En la matière, l'exigence de parité dans la vie publique est incontestablement une avancée majeure. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle EELV (Europe Ecologie Les Verts) présente systématiquement un homme et une femme à chaque élection.

Cette parité est loin d'être un concept vide de sens inventé par des intellectuels déconnectés de la réalité.

Bien au contraire, la parité permet de prouver aux jeunes générations par l'égalité dans la sphère publique que les schémas auxquels elles sont confrontées dans la sphère privée sont obsolètes.

L'exemplarité de nos dirigeants en la matière constitue un moyen efficace pour démontrer aux femmes que leurs compétences, leur liberté de choix ne sont pas de vains mots.

Demain,  je veux que toutes nos filles puissent:
  • choisir leur compagnon librement
  • concilier leur vie professionnelle et leur vie familiale sans sacrifier ni l'une ni l'autre
  • évoluer dans un environnement sécurisant où elles ne seraient pas en proie à des comportements désobligeants
  • percevoir une rémunération égale pour un niveau de compétence égale.